Pourquoi et pourquoi pas.

Je suis tombée par hasard sur la citation qui a dû inspirer Vanessa Paradis pour les paroles de sa magnifique chanson « Il y a » lorsqu’elle écrit et chante dans le refrain :

(Attention erreur : « Il y a » est un texte qui a été écrit par Gaëtan ROUSSEL et chanté par Vanessa PARADIS)

« parfois on regarde les choses telles qu’elles sont en demandant pourquoi,

parfois on les regarde telles qu’elles pourraient être en se disant pourquoi pas ? »

George Bernard Shaw, (voir photo plus haut) est un critique musical, dramaturge, essayiste, scénariste, et auteur célèbre de pièces de théâtre. Irlandais né à Dublin en 1856, il décède en Angleterre à 94 ans.  C’est un  provocateur, pacifiste et anticonformiste, qui obtint le prix Nobel de littérature en 1925. (Source Wikipédia)

Il est l’auteur de ceci :

« certains voient les choses comme elles sont et se disent : pourquoi ?

moi, je les vois telles qu’elles n’ont jamais été et je me dis : pourquoi pas ? »

C’est magnifique non ?

Quel bonheur et quel grand talent de pouvoir interpréter ce qui nous arrive sous des angles différents qui n’ont parfois jamais été explorés par personne !

C’est une capacité de réflexion exemplaire que de prendre le recul nécessaire pour voir ce qui arrive de façon différente et donc personnelle.

Époustouflant et à n’en pas douter, extrêmement aidant !

George Bernard Shaw nous dit que c’est ce qu’il faisait régulièrement.

Aller chercher le maximum d’éléments possible et imaginable -même et surtout inimaginable d’ailleurs- afin de découvrir une nouvelle façon d’appréhender les événements de la vie, qui se retrouvent vus comme ils n’ont jamais été vus auparavant : tel est le miracle de la création.

Et j’ai une bonne nouvelle : cela est très facile à réaliser !

Il suffit d’exprimer sa différence, son originalité, son talent particulier au lieu de les faire taire, de les étouffer pour être conventionnel et ne pas faire de vague !

Chacun possède ce potentiel.

Les enfants font cela, les humoristes font cela, les créateurs en règle générale font cela aussi. Ceux qui réussissent vraiment très fort sont ceux qui interprètent les événements différemment de la plupart des gens.

Il suffit d’un petit changement de point de vue, il suffit de laisser tomber ses préjugés et ses certitudes, d’oser aussi pour que tout à coup, s’ouvre face à nous un autre champ de compréhension !

Pour cela il faut aussi être convaincu qu’aucune vérité n’existe vraiment, que tout est affaire d’interprétation et de croyances.

 

Pour le plaisir voici encore des citations que Monsieur Shaw a mis à notre disposition. Des citations, qui vous allez le voir, sont pour certaines, tout à fait d’actualités et tellement ADV !

 

« L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable. Rien ne s’est jamais accomplit avec un homme raisonnable. »

« Lorsque nous faisons quelque chose, nous avons contre nous, ceux qui voulaient le faire à notre place, ceux qui voulaient faire le contraire et ceux qui voulaient que rien ne se fasse du tout »

« La règle d’or est qu’il n’y a pas de règles d’or »

« La liberté implique des responsabilités. C’est la raison pour laquelle la plupart des hommes la redoutent »

« Un homme se décrit toujours inconsciemment lui-même quand il décrit quelqu’un d’autre »

« Il faut se conduire comme si on était au ciel où il n’y a pas de voiture de troisième classe et où une âme en vaut une autre »

« Faîtes en sorte d’obtenir ce que vous aimez sinon vous serez obligé d’aimer ce que vous obtenez »

 

Et maintenant, voici des citations plus ciblées et malgré le fait qu’elles ont été dites il y a plus de 63 ans, elles font toujours sens !

« Notre pays est la seule nation au monde où il y a autant de problèmes qu’ailleurs »

« Journal: institution incapable de faire une différence entre un accident de bicyclette et l’effondrement de la civilisation »

« L’esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous forme de travail librement salarié »

« A quoi sert l’argent s’il faut travailler pour en avoir ? »

« La façon la plus sûre de ruiner un homme qui ne sait pas gérer son argent est de lui en donner davantage »

« Si tous les économistes se tenaient par la main, ils n’arriveraient même pas à une conclusion »

« La démocratie est une technique qui nous garantit de ne pas être mieux gouvernés que nous le méritons »

« Le plus grand des maux et le pire des crimes, c’est la pauvreté »

« L’alcool est un produit nécessaire… Il permet au Parlement de prendre à onze heure du soir des décisions qu’aucun homme sensé ne prendrait à onze heure du matin » »

« S’il n’y avait pas les socialistes, le socialisme gouvernerait le monde entier »

 

Et pour la route :

« L’explication du malheur de bien des gens, c’est qu’ils ont le temps de se demander s’ils sont heureux ou s’ils ne le sont pas ! »

« Quand un homme et une femme sont mariés, ils ne font plus qu’un. La difficulté est de décider lequel ! »

« Je dois ma célébrité au fait que je pense une ou deux fois par semaine »

« La mort ne m’impressionne pas. J’ai moi-même, en effet, l’intention bien arrêtée de mourir un jour »

source : evene.fr

 

Il y en a tant et tant d’autres que ce serait trop long de toutes les mettre ici.

D’ailleurs, j’ai eu un mal fou à les choisir ! Elles sont toutes du même acabit ! Un vrai délice ! N’hésitez pas à les découvrir sur evene.fr « citations Georges Bernard Shaw »

 

J’aimerais finir par une autre personnalité exceptionnelle, que j’aime aussi beaucoup pour ses citations et dont je vous ai déjà parlé. Il s’agit de Mark Twain qui est un contemporain de Shaw. Il a eu l’occasion de dire :

« Adam était un homme épatant : lorsqu’il disait quelque chose, il était sûr que personne ne l’avait dit avant lui ! »

De ce fait, je pense qu’il nous faut exercer tout notre talent et notre originalité, comme le faisait ces grands hommes, pour éviter de répéter ce que les autres disent et d’interpréter les choses comme elles semblent être au premier regard, en surface. En faisant attention à cela, nous pouvons intégrer et apprendre les leçons de ce que la vie nous fait traverser.

Ainsi nous pensons par nous-même !

Pour moi, ce processus fait partie intégrante de notre accomplissement d’être humain.

Qu’en pensez-vous ?