Mieux vaut être inspirant qu’aidant !!

(version audio en bas d’article)

 

C’est une certitude !

L’autre jour,  dans l’article « aider les autres », je soulevais le problème de la qualité de l’aide que nous apportons aux personnes que nous côtoyons chaque jour.

(Voir l’article: http://ladv.biz/aider-les-autres/)

Vous avez compris que dans mon ancien métier de travailleur social, l’aide que j’apportais ne me semblait pas à la hauteur.

Je sentais bien que le plus important pour bien aider les autres, commençait par m’aider moi même. Petit à petit donc, je m’éloignais de ce métier et j’entamais un parcours dans le développement personnel. Cela fait bientôt 20 ans que je ne cesse de me former, afin d’apprendre et d’apprendre encore à m’améliorer sans cesse…

Et, ce parcours m’a ouvert les yeux sur cette certitude qui est :

Aider les autres ne sert à rien, seule la capacité à inspirer les gens compte vraiment ! 

En d’autres termes, pour moi, la meilleure aide qui soit est celle qui ne se propose jamais, celle qui ne s’étale pas, celle qui n’a pas besoin de se montrer. 

La meilleure aide qui soit est celle que l’on inspire aux autres, celle qui amène les gens à vouloir comprendre ce qui fait que nous en sommes arrivés là, celle qui leur donne envie de nous ressembler ou d’obtenir, par leur propre moyen, une partie de ce que nous avons, et celle qui leur fait poser des questions dans ce sens ! 

Par exemple, à mon petit niveau d’auteur, je suis inspirée par Bernard Werber, il fait partie de mes mentors.

Et est-ce que Bernard Werber est venu me proposer son aide ?

Non (malheureusement) non !

Le fera-t-il un jour ?

Il y a de fortes probabilités que non !

Et est-ce qu’il m’aide quand même ?

Oui, il m’aide beaucoup parce qu’il m’inspire. Non seulement sa vie d’écrivain m’inspire, mais son talent, son imagination, ses livres où il explore des concepts et des idées nouvelles, tout cela m’aide puissamment !

C’est ce que j’ai eu l’occasion de dire aussi à une amie poète, du blog baladenvers.apln-blog.fr.  Elle m’aide parce que lorsque je lis ses poèmes, je les trouve tellement beaux, qu’ils m’inspirent. Et, de ce fait, lorsque je laisse des commentaires, je m’applique, cela me challenge à assembler les mots pour en faire de belles phrases, et parfois même, j’arrive à faire rimer quelques répliques ! Cela m’aide et m’enrichit énormément.

M’a-t-elle proposé son aide pour la rédaction des commentaires ?

Non !

M’a-t-elle dit que si j’écoutais ses conseils d’écrivain, j’allais faire énormément de progrès et que j’allais devenir meilleure ?

Non, pas du tout. Elle ne savait même pas que ses écrits, ses merveilleux poèmes m’inspiraient à ce point là !

Pourtant, c’est un fait, c’est comme ça !

Je pense également à ma belle maman. Amoureuse de la langue française, elle anime un blog dédié à la belle écriture et aux discussions, autour de divers thèmes, mais toujours respectueux du français : claramicalement.apln-blog.fr

Je me souviens, il y a quelques années, elle avait écrit un récit historique qui lorsque je l’avais lu, m’avait beaucoup impressionné ! J’étais incroyablement intimidée par le fait qu’elle ait réussi à faire un livre ! Cela m’inspire encore aujourd’hui d’ailleurs !

C’est comme si elle avait ouvert la voie, comme si elle avait dit : dans notre famille, c’est possible d’être auteur !

C’est le même mécanisme en sport par exemple. Les records du monde sont battus chaque année, tout simplement parce que l’athlète qui a dépassé l’ancien record prouve aux nouveaux sportifs que c’est possible de faire encore mieux et de se dépasser personnellement pour ça !

C’est comme si un couvercle psychologique sautait !

Ma belle-maman m’a-t-elle dit qu’elle allait m’aider à arriver à faire comme elle ?

Non, parce que si tel avait été le cas, cela aurait voulu dire qu’elle connaissait l’avenir. Car à l’époque, les probabilités que j’écrive ne serait-ce qu’une ligne, était de l’ordre de l’irréel, au moins !

M’a-t-elle apporté son aide en me donnant, ses astuces d’écrivain sans que je ne le lui demande ?

Non, bien sûr que non !

Savait-elle qu’elle était un exemple pour moi ?

Non, et je suis sûre qu’elle n’en est toujours pas convaincue…

Par contre, vers qui croyez-vous que je me suis tournée en tout premier pour me relire et corriger mon premier écrit et les autres en suivant ??

Elle bien sûr !

M’a-t-elle dit qu’elle voulait m’aider ?

Non, elle a eu la délicatesse de ne pas le faire. Par contre, elle a de suite dit oui lorsque je le lui ai demandé.

La classe quoi !

 

À chacun donc ces mentors, ses aides puissantes, ses sources d’inspiration…

 

Bien sûr, d’autres m’inspirent, me guident et me convainquent de me surpasser. Mais pas parce qu’ils viennent me le claironner à la fenêtre, non ! Ils SONT tout simplement, ils rayonnent ce dont j’aspire à être et c’est cela qui m’aide vraiment.

 

Voilà pourquoi je pense qu’il est bien plus utile aux autres, d’être inspirant que d’être aidant !!

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Photo  h.koppdelaney