Les aires de conscience

 

Nous entendons souvent que notre réalité est formée par ce que nous pensons et ce que nous croyons de la vie.

Pourtant, la plupart d’entre nous ont du mal à s’imaginer que ce qu’ils vivent est le fruit de ce qu’ils pensent et croient.

Or, la PNL explique clairement, avec les aires de conscience ce phénomène.

Les aires de conscience touchent 7 domaines qui déterminent ce que nous avons avec ce que nous faisons et ce que nous sommes. Dans l’ordre, l’être, le faire et l’avoir en somme !

Les aires de conscience ont été élaborées afin de montrer qu’il existe un rapport logique et continu entre  :

 

–         l’ Environnement, qui doit s’aligner avec

–        les Comportements, qui doivent s’aligner avec

–        les Capacités, qui doivent s’aligner avec

–        les Attitudes, qui doivent s’aligner avec

–       les Croyances et valeurs, qui doivent s’aligner avec

–       l’Identité de rôle, qui doit s’aligner avec

–       l’Identité intégrée.

Si un ou plusieurs de ces domaines n’est pas ordonné avec les autres, nous ne pouvons pas être vraiment heureux. Nous avons la sensation de ne pas vivre la vie que nous voulons, en ayant l’impression que quelque chose va de travers !

Vous pouvez imaginer ce que cela peut faire si vos comportements ne sont pas en accord avec vos croyances et vos valeurs. Ou si votre environnement n’est pas en adéquation avec ce que vous êtes capable de faire ! Et que dire lorsque votre attitude ne correspond pas à ce que vous êtes vraiment au fond de vous, à votre identité !

Beaucoup de personnes souffrent du non-alignement de certains de ces concepts.

Les aires de conscience peuvent concerner toute notre vie, plusieurs parties ou une seule partie ! Dans tous les cas, un sentiment d’incomplétude est présent si au moins l’un de ces domaines n’est pas en droite ligne avec l’ensemble.

Cet exercice permet de déterminer où vous devez établir -ou rétablir- des priorités, pour que votre vie soit la plus équilibrée possible.

 

Et au-delà de ce constat, regardez ce que cela veut dire aussi :

Lorsque nous savons qui nous sommes (renseigné par l’identité intégrée qui parle de notre sensation d’appartenance à quelque chose de plus grand que nous-même, et l’identité de rôle qui est lié à ce que nous sommes dans les divers domaines de notre vie), nous entretenons alors des croyances. Ces croyances transparaissent en général lorsque nous parlons et notamment lorsque nous exposons quelles sont nos valeurs profondes. De là, nous allons donc poser des actes que nous nous sentons capable de faire sous forme d’attitudes et de comportements. Et tout cela va, au final, se répercuter sur notre environnement, dans les résultats de nos actions, dans ce que nous vivons.

Donc nous pouvons dire que la PNL nous fait la démonstration, grâce aux aires de conscience, que nos pensées forment vraiment notre réalité, par cette cascade de conséquences logiques.

Nous pouvons même dire que :

– L’identité intégrée, l’identité de rôle, les croyances et les valeurs font référence à l’être et répondent à la question : qui je suis dans ces rôles ?

– Les attitudes, les capacités, les comportements font référence au faire et répondent aux questions du : comment je fais ? et qu’est-ce que je fais ?

– L’environnement fait référence à l’avoir en répondant à la question qu’est-ce que je récolte de tout cela ?

 

Et vous, avez-vous la sensation que parfois, ce que vous faîtes n’est pas en accord avec ce que vous pensez ? ou bien, le contraire ? Comment agissez-vous lorsque cela se présente ?

N’hésitez pas à me laisser vos expériences qui sont toujours enrichissantes !