Le plan de vie

(version audio en fin d’article)

Savourez l’évidence : rêver sa vie est la seule manière de pouvoir vivre, un jour, la vie de ses rêves !

***

 

Pour faire suite à l’article de la semaine dernière, où était expliqué la manière de déterminer, par écrit, les objectifs de l’année que nous venons d’entamer, je voudrais vous présenter maintenant le plan de vie.

Si organiser l’année 2014 fut pour vous un plaisir, alors, vous allez adorer faire l’exercice suivant, consistant à donner à votre vie, une direction, sous forme de plan.

Pourquoi un plan ? Vous pensez que cela est trop rigide ? Pourtant, vous remerciez sans doute, la personne qui a fait les plans de votre habitation, ou ceux qui ont tracé les itinéraires exacts que vous pouvez empruntés pour vous rendre d’un endroit à un autre ? Non ??

Les plans sont utiles lorsque nous voulons bâtir un édifice solide ou que nous voulons aller sans encombre, d’un point à un autre !

N’ayez donc aucun doute sur là-dessus ! Faire un plan pour savoir de manière concrète ce que l’on veut vraiment et comment y aller est indispensable. Par contre, cela n’empêche nullement votre créativité de s’exprimer, dans la décoration par exemple, ou bien dans le choix du véhicule, qui sont les moyens que vous allez choisir pour y arriver !

 

***

 

Donc, avec le même matériel utilisé pour les objectifs, à savoir : une table, une chaise confortable (ou un canapé !), un papier, un stylo et bien sûr du temps, vous allez répondre à ces quelques questions :

- Qu’est-ce qui est, pour vous, très important à vivre dans les années à venir ?

Faites une liste détaillée des divers points qui vous viennent à l’esprit. Ne vous limitez pas ! C’est le moment de sortir du cadre, de votre zone connue. Ne vous souciez pas de savoir si votre maison tiendra debout ou s’il y a une montagne qui se trouve au beau milieu du chemin. Rêvez votre vie, c’est le bon moment, là, tout seul face à votre feuille !

Puis, à côté de cette liste, vous allez identifier ce que vous vous sentez capable de faire :

  • là sans tarder, parce que vous en avez les moyens, le temps et l’envie,
  • dans deux mois, parce qu’il vous manque certaines informations, que vous devez aller chercher, mais que vous allez vite trouver,
  • dans un an, parce que pareillement, il vous manque certaines ressources pour y arriver avant ce laps de temps,
  • dans deux ans,
  • cinq ans,
  • dix ans…
  • etc, etc.

Vous avez compris l’idée… Étalez votre plan tout le long des années qui s’annoncent.

Pour chaque point primordial recensé, qui a maintenant ses dates et sa liste de moyens à acquérir pour se concrétiser, vous allez vous imaginez les vivre, par anticipation en quelque sorte. C’est encore rêver, mais un rêve spécial ; un rêve encadré, un rêve maîtrisé si je peux dire !

Cette étape est très importante.

Elle va vous permettre de rajouter à ce plan, le mouvement, l’envie, le désir nécessaire au passage à l’action. Vous allez faire en sorte de rajouter des émotions positives très fortes, à chaque point. Les « é-motions » mettent en mouvements. Sans elles, nous serions tous à l’arrêt sans doute ! :)

Donc, pour aller chercher ces puissants moteurs de vie, il suffit, mais il est indispensable, de vous poser le genre de questions suivantes :

- Comment est-ce que je vois ma vie -avec mes yeux- lorsque ce point-là sera développé ?

- Qu’est-ce que je m’entends dire -mon dialogue intérieur, aussi bien ce que je dis sur moi que ce que je dis aux autres – au sujet de la vie que je mène ?

- Qu’est-ce que je ressens au plus profond de moi dans cette vie-là ?

  • dans un an ?
  • dans deux ans ?
  • dans cinq ans ?
  • dans dix ans ?
  • dans quinze ans ?
  • dans vingt ans ?
  • dans trente ?
  • quarante ?
  • cinquante ?
  • soixante ans ?…
  • ou plus !?

Mettez vos sentiments et vos âges à chaque année que vous avez décidé de projeter.

 

C’est très important d’envisager de manière la plus précise possible, la façon dont va se dérouler votre vie future. En faisant ainsi, vous êtes en train d’écrire un film. Mais pas n’importe lequel : le film idéal de votre vie idéale !

Vous en êtes le cinéaste et l’acteur principal  ! C’est vrai, vous avez beaucoup de réflexions à mener pour que ce film tienne la route, et qu’il soit intéressant, pour vous à vivre. Mais, cela vaut le coup de travailler un peu sur le scénario, non ??

 

Vous allez justement le peaufiner, en vous demandant :

- Est-ce que la réalisation de ce film dépend bien de moi ?

  • Sous-entendu : est-ce votre projet n’est pas à la merci de quelqu’un d’autre que vous ?

- Est-ce que, si j’atteins ce point-là de mon plan, je serai fier de moi ?

  • Cette  question soulève l’important sujet de la reconnaissance. À ce sujet, n’attendez pas que les autres reconnaissent votre réussite ; vous serez forcément déçu si cela ne se manifeste pas comme vous l’avez envisagé. Sachez que c’est vous et vous seul qui devez vous donner la reconnaissance qui vous revient.

 

***

 

Et maintenant que vous être sûr d’avoir un scénario digne de votre belle histoire de vie, vous pouvez aussi vous poser les questions suivantes :

– Comment est-ce que les autres me verront lorsque j’aurai atteint mon objectif ?

- Qu’est-ce que les autres vont dire de moi et de ma vie ?

- Qu’est-ce que les autres ressentiront, par rapport au fait que j’ai réussi cela, et que je vis cette vie-là ?

  • dans un an ?
  • dans deux ans ?
  • dans cinq ans ?
  • dans dix ans ?
  • dans quinze ans ?
  • dans vingt ans ?
  • dans trente ?
  • quarante ?
  • cinquante ?
  • soixante ans ?
  • ou plus ?

Mettez les sentiments que vous pensez inspirer.

Il est vrai que pour certains d’entre vous, le regard des autres n’est en aucun cas, une préoccupation. En revanche, pour d’autres, cela est essentiel ! Cependant, dans les deux cas, et à fortiori si vous faites partie de la seconde catégorie, répondez le plus sincèrement possible à ces dernières questions. Non pas que cela soit la réalité ! En fait, vous ne pouvez pas savoir ce que les autres penseront vraiment. Mais le fait de parler à leur place va vous permettre de définir des freins, qui n’appartiennent qu’à vous, et qui vous ont, dans un premier temps, complètement échappés. Parmi ceux-ci, il y en a certains que vous allez facilement pouvoir franchir, certains autres, vous allez avoir beaucoup plus de mal. Ces questions vous préparent, en quelque sorte, à brancher votre cerveau sur mode : « solutions ». Votre intelligence et votre motivation feront le reste !

Ne dit-on pas : « un homme averti en vaut deux » ?

 

***

 

Et voici un dernier questionnement qui permet de ne pas bloquer le mouvement de la vie :

- Quelles sont la ou les raisons pour lesquelles j’ai envie d’atteindre ces points-là bien précis ? Que vont-ils me permettre de faire en plus de leurs réalisations ?

C’est important d’imaginer dès maintenant, ce que vous allez faire une fois que vous aurez atteint vos rêves. Pour l’instant en effet, ils constituent votre but, mais en fait,  il est intéressant de très vite les considérer comme des moyens.

Ce sont de puissants moyens pour atteindre quelque chose d’encore plus grand qu’eux !!

Très souvent, les gens qui ont réalisés leurs rêves de vie, le partagent, en font profiter les autres, soit parce qu’ils sont épanouis, heureux et leur entourage en bénéficie, soit parce qu’ils décident de communiquer sur leur réussite, en relatant leur parcours par exemple, de façon à ce que les autres sachent que les rêves sont possibles à réaliser !

Donc, à vous de savoir quel est votre rêve après le rêve : votre hyper rêve en quelque sorte !!

 

***

 

Voilà, je vous laisse maintenant face aux quelques heures dont vous avez besoin pour élaborer « votre sacré bon plan de vie » !