La vie est un livre sacré

 

Effectivement, la vie est comme un livre sacré, ou nous pouvons être moins mystique en affirmant aussi que la vie est comme un sacré livre !!

Nous savons tous que certains ouvrages -surtout ceux qui nous parlent de spiritualité- ont plusieurs sens. Ils peuvent être lus et compris mot pour mot, faisant référence à ce que nous voyons dans notre réalité, sans interprétation plus poussée. Puis, nous pouvons aussi les interpréter de façons symboliques, en leur donnant plusieurs sens, suivant les croyances et le contexte.

Ceci est bien connu.

Jésus qui multiplie les pains c’est « stylé » comme disent les jeunes actuellement, c’est aussi bien pratique lorsqu’il n’y en a plus, mais c’est surtout symbolique. Pour certains, le pain c’est la parole du jour, pour d’autres c’est l’intégration d’une partie de son corps, pour d’autres encore il s’agit de l’accès à l’essentiel de la nourriture terrestre symbolisant ainsi l’essentiel de la nourriture pour l’esprit, pour d’autres encore, avoir du pain parle de l’abondance due aux justes, à ceux qui ne fautent pas…etc, etc…

Nous pouvons ainsi passer une multitude de sens suivant bien sûr le contexte dans lequel le texte est extrait.

NB : Je suis désolée dès à présent pour les puristes. Je sais que l’interprétation hors contexte n’a pas vraiment de sens mais c’est juste pour montrer que cela existe et que les textes sont plus subtils qu’il n’y paraît au premier abord…

Et la vie aussi d’ailleurs !!!

En effet, nous pouvons interpréter ce qui nous arrive dans la vie de diverses façons.

Certains interprètent les faits de façon disons, linéaire et comme en deux dimensions : un évènement est un évènement  et puis c’est tout ! Le but étant de faire avec comme nous pouvons !

D’autres y voient une leçon que la vie leur a faite. Ils en retirent les conclusions qui leur permettent de ne pas recommencer sans cesse les mêmes erreurs. C’est ainsi que la plupart d’entre nous avançons vers l’amélioration de notre vie.

D’autres encore sont persuadés que tout ce qui leur arrive à un sens profond qui ne demande qu’à être interprété pour être vécu intérieurement, tout comme l’évènement est vécu extérieurement. Ils vivent la vie en essayant de l’élever et en la visionnant en trois dimensions. Ils pensent aussi en vertical et -permettez moi cette image symbolique !- boivent du lait sucré au miel. Ainsi, même à première vue désagréable, chaque évènement a le goût sucré et attractif  de l’amour véritable (le miel) fondu dans l’information primordiale (le lait) qui parle à l’être lui même !

 

Le bien, le mal, le bon, le mauvais ne sont que des concepts et des points de vue sur les expériences vécues. C’est à nous d’en tirer l’enseignement profond, non plus seulement pour ne plus recommencer l’erreur, mais pour évoluer vers notre grandeur.

 

Sans doute y a-t-il encore d’autres niveaux d’interprétation ?

 

Car du plus grand intellectuel au plus grand sage, nous sommes quand même limités aux capacités de notre cerveau et de la façon dont nous nous en servons jour après jour !

 

Mais quel potentiel tout de même !!

 

Elisabeth