Ironie de la vie !

Source : futura-sciences.com. Au moment de la Grande Oxydation, l’oxygène dissous dans l’océan a commencé à être libéré dans l’atmosphère il y a environ 2,5 à 2,4 milliards d’années. © layoutsparks.com

***

 Suite du précédent article :

Qu’est-ce que l’oxygène ? Définition et découverte :

L’oxygène est un élément chimique du groupe des chalcogènes (plus souvent appelé groupe de l’oxygène), de symbole O et de numéro atomique 8. Découvert indépendamment en 1772 par le suédois Carl Wilhelm Scheele à Uppsala et en 1774 par le britannique Joseph Priestley en Wiltshire, il a été nommé ainsi en 1777 par Antoine Lavoisier à Paris à partir du grec ancien ὀξύς / oxys « aigu », c’est-à-dire ici « acide », et γενής / genês « générateur », car Lavoisier pensait à tort que :

« Nous avons donné à la base de la portion respirable de l’air le nom d’oxygène, en le dérivant de deux mots grecs ὀξύς, acide et γείνομαι, j’engendre, parce qu’en effet une des propriétés les plus générales de cette base [Lavoisier parle de l’oxygène] est de former des acides en se combinant avec la plupart des substances. Nous appellerons donc gaz oxygène la réunion de cette base avec le calorique. »

Source : Wikipédia.

***

Et en élargissant la réflexion ?

***

Ironie de la vie : l’oxygène qui nous permet de vivre est un gaz toxique puissant, capable d’oxyder n’importe quel métal, et fait vieillir n’importe quel corps organique. Pour résumer, -et je vous laisse juge de l’incroyable farce que la vie nous a réservée- l’O2, indispensable à notre existence, est en même temps responsable de notre mort !

Lorsque l’on naît sur Terre, l’on est donc condamné à mourir. Bon ça, évidemment, maintenant qu’on y est bien habitué, ce n’est pas un scoop !    ;)

Cependant, il est fort à parier que la partie rationnelle de notre cerveau-ordinateur, la partie responsable de notre survie justement, n’aie pas trouvé d’explications logiques à cette incongruité de l’existence sur cette planète qui satisfasse complètement son fonctionnement ! C’est ainsi que face à l’absurdité qui consiste d’abord par naitre pour finir par mourir, -ce qui est un contresens complet pour la partie de notre cerveau responsable de notre survie-, il lui a fallu inventer une sorte de parade, une explication qui puisse rentrer dans une certaine logique, la sienne, pour pouvoir accepter d’échouer à survivre, alors même qu’il est programmé pour cela !

Alors, quoi de mieux que le concept de dieu pour expliquer l’inexplicable ? Quoi de plus logique qu’un élément extérieur, d’égale importance à ce « tueur » qu’est l’O2″, peut-être même pour le représenter symboliquement ? En effet, dieu oxygène permet la vie sur terre, mais c’est aussi dieu oxygène qui la fait disparaître ! Dieu donne, dieu reprend, on entend ça encore de nos jours !

 ***

Voici comment cela aurait pu se passer dans notre cerveau-ordinateur, au tout début de son fonctionnement, quand sa partie archaïque, responsable de la survie, a dû expliquer aux autres parties du cerveau, son échec à la faire vivre éternellement :

- Non, mais ho ! Qu’est-ce que tu fais là ? Tu rêves ou quoi ? Tu n’es pas chargé de trouver les moyens pour nous faire survivre à tout toi ?

- Si, mais là vous voyez, sur cette planète-ci, ce n’est pas possible ! L’oxygène oxyde le corps, regardez un peu les ravages ! Au bout d’un certain temps, ça tient plus, et évidemment, si le corps qui nous porte ne peut plus effectuer les simples fonctions comme respirer, manger et se reproduire, alors, c’est la fin !

- Non, mais merci, ça, on a bien vu oui ! Nous sommes même aux premières loges pour constater la décrépitude du corps ! Ce ne sont pas les conséquences que l’on te demande d’expliquer, mais la cause de tout ce binz ! Il y a bien une explication non ? Regarde un peu ce que ce système nous fait faire : les gens savent qu’ils vont mourir, alors, ils ont peur, ils deviennent méchants, ils se battent pour vivre confortablement, puisqu’ils savent que leur temps est compté. Même ceux qui vivent peinards et font attention à eux, ils finissent par mourir alors, normal qu’ils veuillent en profiter et avoir le meilleur de ce que la vie leur réserve non ? Et tu crois, toi qui es responsable de la survie, que c’est une bonne stratégie ?

- Pfff ! Ne m’en parlez pas ! Cela me fait un boulot démentiel à moi ! Je dois être en alerte sur tout ! Je dois faire attention à tous les éléments extérieurs au corps bien sûr, mais aussi avec cette histoire de gaz toxique, à tout ce qui se passe à l’intérieur du corps ! C’est infernal !

- Mais je rêve ! Tu râles alors que c’est nous qui devrions râler ! C’est toi qui es en charge de trouver toutes les solutions de survie non ?

- Oui, mais ho les gars ! Vous n’allez pas vous liguer contre moi non ? On fait partie du même bateau je vous signale ! Et au lieu de me rendre responsable de tout, on ferait mieux de se concerter pour trouver une solution afin de cacher cette réalité aux humains !

- Pourquoi eux en particulier ?

- Parce qu’ils ont la capacité de comprendre ce qui leur arrive justement ! Et je peux vous dire que s’ils se rendent compte du fait qu’ils sont mortels précisément à cause de ce qui leur permet de vivre, alors, ils vont tous devenir fous ! Déjà que pour certains, la vie n’a aucun sens, alors là, s’ils apprennent qu’ils viennent sur Terre principalement pour mourir, on est foutu d’avance ! Non non, il faut qu’on donne du sens à tout ça, une utilité à leur passage ici !

- Oui, en d’autres termes, tu nous demandes de t’aider à faire ton job de survie ?

- Oui, mais réfléchissez, si on arrive à les convaincre que ce passage sur Terre est une aubaine pour eux, alors ce sera super ! Ils trouveront un intérêt certain à continuer leur existence ici !

- Ah oui ? Et comment on pourrait faire ça ?

- Eh bien, d’abord, on pourrait agir sur leur perception du temps. On pourrait leur faire croire qu’ils ont tout le temps possible…

- Oui, mais là, ils vont vite s’apercevoir que c’est faux ! Ils ne sont pas idiots non plus !

- Non, c’est vrai, mais on pourrait jouer sur leur mémoire par exemple et ainsi brouiller leur esprit. C’est-à-dire qu’intellectuellement ils pourraient tous comprendre que le temps leur est compté, mais au quotidien, grâce notamment aux émotions, ils auront l’impression qu’ils ont tout le temps possible ! On appellera cela la relativité !

- Mouai, je vois, c’est un peu bizarre comme raisonnement, mais après tout, si on leur dit que c’est comme ça que ça marche, alors, c’est comme ça que ça marchera… Je vois que tu as réfléchi à tout toi ?

- Hum…, effectivement, j’ai réfléchi à tout ça et voilà ce que je vous propose. Si les humains et toutes les créatures vivants sur cette planète y sont, c’est pour qu’ils puissent se confronter à la fin de la vie justement ! Et c’est parce qu’ils sont mortels qu’ils vont faire de fortes expériences. D’un autre côté, la caractéristique de ce monde, c’est qu’il y a un début et une fin, ils apparaissent, ils disparaissent, ils ont un corps, il y a donc un intérieur et un extérieur et par extension, il y a ce qu’ils peuvent voir et ce qu’ils ne peuvent pas voir…

- Oui, et alors ?

- Hé bien, je pensais que l’on pourrait leur faire croire qu’ils n’ont naturellement accès qu’à la moitié de leur réalité, qu’il y a une partie cachée, d’égale importance à ce que leurs sens leur renvoient et qui serait ce qui soutient le tout.

- Tu sais qu’en induisant cette vision des choses, elle deviendra effective pour eux ?

- Justement, ça sera super pour les humains ! Pour expliquer l’aberration de ce passage éphémère, rien de tel que de mettre un peu de mystère. Voilà pourquoi il y aura un monde matériel et visible : pour eux perso, ce sera leur corps, et un monde immatériel et occulte : pour eux ce sera… leur âme par exemple !?

– Tu veux dire que ce qu’ils ne peuvent pas percevoir, ce que tu appelles âme, sera l’explication de la finitude de leur existence ? Comment ça peut marcher ?

– Eh bien par exemple, on pourrait leur faire croire que les âmes sont des parties de l’univers qui sont descendues en eux pour faire des expériences que seules la matière et la finitude de la vie terrestre peuvent leur apporter !

– Oh ! Mais c’est génial ça !!

- Oui, ça peut marcher en effet. Pour résumer, il existera un monde matériel palpable qui leur paraîtra réel, et un monde immatériel, impalpable qui sera aussi vrai pour eux que l’autre. Si on leur fait croire que tout ne s’explique pas concrètement, ils vont s’amuser avec ça ! Ils seront heureux à chercher l’invisible, le non palpable, et certains pourront même trouver une solution à ce mystère .

- Hum… Ça à l’air bien, mais croyez-vous que tous arriveront à penser ainsi ?

- Qu’importe ! Il suffit que certains y croient pour que l’humanité veuille continuer à vivre sur Terre !

- Oh, oui, oh oui ! Donnons-leur aussi un langage restreint !

- Hein ? Pourquoi faire ça ? Quelle drôle d’idée !

- Mais pour rajouter du sel au jeu ! S’ils n’ont pas assez de mots pour communiquer ce qu’ils ne peuvent pas voir et qu’ils ressentent au fond d’eux, alors, ils vont devoir trouver des moyens de transmettre autrement !

- Oui, en effet, on pourrait leur donner la capacité de développer leur imagination ! Ils pourraient ainsi inventer des tas et des tas de concepts qui seraient pour eux les explications logiques à ce qu’ils ne peuvent pas rationaliser !

- Ouh là là ! C’est énorme ce que tu dis là. J’imagine de suite qu’ils vont essayer de classer ce qu’ils ne comprennent pas dans ce cas. Je suis sûr qu’ils vont expliquer l’inexplicable avec ce qu’ils connaissent déjà, genre, une image d’eux qu’ils mettront au-dessus de toute chose !

- Une sorte de créateur tu veux dire ?

- Oui, puisque ce sont des créatures, pourquoi ne pas leur donner un créateur, ce n’est pas bête, c’est même très logique ça !

- Hum… On en reviendrait à tout expliquer de façon concrète alors ? C’est nul ! Non, je pense qu’il faut leur laisser le loisir d’expliquer les choses par eux-mêmes !

- Alors, on leur laisse le choix ! C’est eux qui choisiront ce qu’ils veulent croire ou pas. Enfin, on leur ferait penser qu’ils choisissent, mais en fait, c’est nous qui allons tirer les ficelles bien sûr…

- Oui, bonne idée, parce que moi, votre histoire de créateur là, ça ne me branche pas. Pour moi, seule l’imagination pourrait leur procurer ce qu’ils ont besoin pour trouver du sens à leur existence. Peut-être inventeront-ils les arts ?

- Ah oui ! Cela pourrait évidemment bien les aider à accepter l’inacceptable ça ! Bonne idée !

- Tu as raison ! La vie est courte ici, elle en sera d’autant plus intense ! Ça devrait marcher les gars ! Faisons donc ainsi, même s’il faut te l’avouer partie survie, je ne crois pas trop que ton histoire de grand créateur va marcher là ! Mais bon, je suppose que certains humains, surtout les plus désespérés de cette vie, apprécieront l’explication.

- Oui, ça en aidera quelques-uns, c’est sûr.

- Et les autres auront l’imagination et les arts !

- Ah oui, c’est bon alors !

- Allez, au boulot tout le monde !

 ***

En fait, cela n’a pas pu se passer comme ça, (Surpriiiise ! ;) ) car seule l’imagination est nécessaire au fait de trouver une explication satisfaisante à cette absurdité de ce passage sur Terre (Re-Surpriiiiise ! ;) ). Il est fort probable que ce soit l’imagination liée à la survie qui soit à l’origine de dieu et de tous les autres concepts qui permettent de donner du sens à notre existence, et c’est ça qui est génial. Nous pensons que nous sommes à la merci de tout, alors que nous sommes les seuls créateurs de tout ce qui nous entoure ! En nous sommeille un être merveilleux, unique et génial, qui s’adapte à tout et qui nous fait traverser cette vie le mieux qu’il peut, avec les moyens que nous voulons bien lui donner !

En fait, évidemment, je n’en sais rien, mais ça m’amuse de penser ainsi !! ;) Et c’est déjà çà de pris !!

***

TRÈS IMPORTANT

Mais revenons à des choses plus sérieuses !

Le fait que l’oxygène soit un gaz toxique pour les humains et finalement pour tous les habitants de la planète si l’on regarde bien, m’a bien fait rire ! Mais cette prise de conscience ne vient pas de moi, c’est Patrick Burensteinas, un alchimiste et un orateur hors pair qui m’en a fait prendre conscience. Il fait beaucoup d’interventions sur diverses émissions principalement sur internet, il est très présent sur YouTube, il a écrit de nombreux ouvrages, fait des films et des vidéos sur l’alchimie et c’est absolument passionnant. La quête de l’alchimiste est de laisser passer la lumière, de transmuter la matière pour qu’il n’en reste rien, de transformer le plomb en or, qui est tout sauf le métal précieux, mais qui est la lumière, alors que le plomb symbolise la matière ! Et pour faire cela, l’alchimiste ne doit rien vouloir, car son intention interfèrerait sur l’expérience -au passage, notez que cela rejoint la physique quantique, bien au fait de cette influence de l’expérimentateur sur l’expérience !- l’alchimiste doit juste chercher le beau, le bien, le bon en chaque chose…

Mais le mieux, c’est que j’arrête d’en parler, car Monsieur Burensteinas en parle mieux que quiconque, comme vous allez le constater.

NB : Ici, j’ai trouvé une série de vidéos très courtes, car il fait des interventions pouvant durer de longues heures dans lesquelles il est impossible de s’ennuyer une seule minute ! Ce qu’il dit est absolument passionnant, je l’ai déjà précisé, et je tiens beaucoup à vous le faire connaitre. N’hésitez pas à aller voir ses autres vidéos, vous serez émerveillés et charmés par cet érudit atypique ainsi que par la quête que poursuivent les alchimistes depuis la nuit des temps.

Son site internet : http://www.orifaber.fr/patrick-burensteinas

Faites connaissance avec Patrick Burensteinas :