Il n’y a pas que dans les vieux pots… 8

Source : pinterest dance-for-kids.com

***

Après le rap de la semaine dernière, voici la danse classique ! -Finalement, il n’y a pas que les danseurs qui font le grand écart !! (Aïeuuuuu ! J’ai mal !)-

Voici Melvin, jeune danseur de 15 ans seulement, originaire de Toulouse -encore !-, qui a remporté la deuxième édition de l’émission « Prodiges » présentée par Marianne James en décembre 2015. Dans le jury, Patrick Dupont, célèbre danseur étoile, a été ému jusqu’aux larmes par la prestation prodigieuse du jeune garçon. D’après lui, Melvin a « l’art de faire des choses difficiles et de les rendre belles »

« En fait, dit Melvin, personne n’est prodigieux, mais certains naissent avec un talent qui doit être ensuite travaillé »

Voilà, tout est dit, à chacun de trouver son talent et de le faire grandir en soi, pour soi et pour le bien de tous !

Et quand les journalistes demandent au jeune homme ce qui le fait danser, il répond :

« Je n’ai jamais marché, j’ai direc­te­ment dansé ! Quand je danse, je danse surtout pour moi, mais aussi pour les gens qui me soutiennent, et notam­ment pour mes parents qui, eux, ne peuvent pas marcher ». Son père et sa mère étant tous deux en fauteuil roulant…

Renversant non ?

Quelle belle leçon de vie, de talent particulier, merveilleux, unique et génial, quel admirable jeune homme !

Nous lui souhaitons tout le bonheur et la réussite du monde, il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement : talent repéré et talent travaillé + tête bien faite = bonheur et succès assuré !

Bonne danse à lui.

Un peu de douceur, de grâce et de légèreté dans ce monde de brute !!

*

***

*

Dans le même registre, voici Rémi, né à Tarbes il y a 23 ans maintenant. Il découvre assez tardivement (14 ans, tout est relatif !) la danse classique, et il s’avère tellement à l’aise avec cette discipline qu’il danse déjà avec des grands danseurs expérimentés.

«J’avais 14 ans, c’est Jean-Pierre Laporte (danseur étoile en 1971, directeur d’une école de danse à Vic en Bigorre dans les Hautes Pyrénées), qui m’a mis le pied à l’étrier. Ce fut une révélation, et c’est devenu ma passion.»

Il intègre de grandes écoles, à Paris à 16 ans, puis aux États-Unis à 18. A 21 ans et a déjà fait le tour du monde en représentation et fonde finalement sa propre compagnie de danseurs « Les ballets de France » ! Il fait des tournées dans des villes moyennes voire petites, car il veut démocratiser cet art et le rendre accessible à tous.

Et lorsque les journalistes l’interrogent sur ce qui le fait danser, Rémi affirme que « danser, c’est comme parler en silence, c’est dire plein de choses sans dire un mot »

Alors, reposons nos oreilles, regardons le vrai langage, celui qui ne ment jamais, celui du corps bien sûr !

Rémi Lartigue, originaire de Tarbes, 21 ans, vient de créer sa propre compagnie de danse, Les Ballets de France. À cette occasion, il donnera son premier spectacle à Lourdes, auditorium Padre-Pio, samedi./Photo A.V.