Gagner sa vie !

 

Nous entendons et employons souvent cette affirmation :

« Il faut que je gagne ma vie ! »

Quelle drôle d’expression quand même !

Comme si le fait de naître n’était pas la preuve que nous avons « gagné » le droit de vivre !

Comme si le fait de voir le jour, en sortant péniblement bien souvent, du ventre de notre mère,  nous donnait finalement à peine le droit de survivre !

Mais pour quelle raison avons-nous une si piètre estime de nous et de nos enfants par la même occasion, pour avoir le besoin de gagner notre vie pour pouvoir la vivre ?

Je vous rassure, j’ai bien compris comme tout le monde que « gagner sa vie » faisait référence à l’argent que nous devons aller chercher à la sueur de notre front, à l’extérieur, pour pouvoir le dépenser afin de se sentir bien à l’intérieur de nous-même, et pouvoir continuer à aller le chercher à l’extérieur et ainsi de suite… Nous pouvons ici bel et bien parler de cercle ; nous avons tendance à bien tourner en rond, mais ce cercle est loin d’être vertueux, il serait plutôt  pervers !

Nous sommes donc pris dans un cercle pervers !

Nous nous compliquons beaucoup la vie en voulant la gagner !

La question qui brûle dès lors les lèvres serait du style : c’est bien beau de dénoncer, mais comment fait-on alors pour gagner sa vie ?

Eh bien mesdames et messieurs, voici une des réponses possible ; voici la réponse sauce ADV :

Première action : Prenez conscience que vous avez tous un trésor caché au fin fond de votre être, un talent unique et génial dont je vous parle sans cesse et qui se cache sous diverses couches de « il faut, je dois », de « mais cela ne se fait pas », de « mais comment pourrais-je m’en sortir moi pauvre petite chose », de « je ne sais rien faire de bien en fait, je ne vaux rien ! » et j’en passe et des meilleurs. Je suis sûre que vous pourrez compléter cette liste le plus facilement du monde, étant donné que pour nous dénigrer en règle générale, nous n’avons peu ou pas de problème et une grande imagination en prime ! Ces récriminations sont en quelque sorte l’écrin qui cache le joyau !

Deuxième action : Une fois que vous avez fait le tour et le constat de tout ce qui ne va pas chez vous, vous remerciez tout cela !! Oui, oui, vous avez bien lu, remerciez tous vos défauts, remerciez toutes vos imperfections, remerciez tout ce qui vous enquiquine au quotidien et qui vous empêche d’être heureux ! Cela paraît étrange et inhabituel mais si vous êtes arrivé jusqu’ici avec tout cela, c’est qu’il y a (ou avait) une utilité à ce que vous les traîniez avec vous. Et puis, il faut reconnaître que cela vous décrit (pour l’instant) parfaitement bien ! Non ?!? Comme cela vous décrit parfaitement bien mais que maintenant vous en avez assez de tous ces freins et ces rengaines négatives sur vous et votre environnement, vous allez définir, en face de ces points négatifs, par quoi vous voudriez les remplacer.

Exemples :

Je ne vaux rien lorsque je fais,                                     J’ai de la valeur lorsque je fais, je dis ou je pense……………….                                       je dis ou je pense…………………

 

Je me sens inutile lorsque je suis,                                Je suis indispensable lorsque je fais…………………………………..                                  je suis ou je fais…………………

 

En règle générale, j’ai la sensation                               Je m’aime                                    que personne ne m’aime…………..                               inconditionnellement………….

 

…etc…

 

Bien entendu, remplissez aussi les pointillés. Chacun a sa manière de se torturer ! Chacun a donc sa manière de se faire du bien et d’être gentil avec lui-même.

Donc, pour chaque point négatif que vous avez relevés, vous allez vous efforcer de trouver son pendant positif, sans complexe, sans peur d’être ridicule (oui, oui, certains pensent qu’il est ridicule de se dire : « je m’aime » et de s’encourager régulièrement !), sans penser que vous allez devenir des êtres suffisants et orgueilleux (de là où vous êtes, ce serait tout à fait prématuré de le croire, je peux vous dire qu’il y a de la marge ! Je le sais, j’y suis passée !)

Ce travail permet depuis votre négatif de trouver votre positif.

Troisième action : Une fois que cette liste est faite, vous allez pouvoir couper la moitié de la liste négative et la jeter en conscience en disant une fois haut et fort :

 » Je vous remercie de m’avoir construit et amener jusqu’ici. C’est grâce à vous, mots et sentiments négatifs sur moi-même que je peux maintenant reprendre ma vie en main. Ce sont vos indications qui me font emprunter le meilleur chemin qui soit pour mon évolution et mon bonheur ! J’accepte et je me permets de réussir ».

Vous allez alors vous retrouver avec la liste positive en main. Et là, ce sera votre lecture de chevet, votre mantra, votre obsession jour après jour. Vous allez vous la répéter, répéter et répéter encore, jusqu’à ce que vous la sachiez par cœur ! Ce sont vos mots guérisseurs, votre liste fétiche, le chemin qui vous ramène chez vous. Vous allez dépoussiérer votre mental, en quelque sorte, avec des mots positifs anti redépositions !

Grâce à ce nettoyage, il y a une bonne nouvelle et une bonne nouvelle !

La bonne nouvelle : dès que vous commencerez ce processus, vous aurez des résultats presque instantanément. A vous cependant de les reconnaître, de les accueillir et de les gratifier avec toute votre joie.

L’autre bonne nouvelle : c’est précisément ce processus qui va vous permettre de changer durablement et efficacement.

Toutes les bonnes ménagères le savent, les maîtres feng shui aussi d’ailleurs, une fois que le ménage est fait et que tout est bien rangé, nous nous sentons mieux dans notre intérieur ! Et là, Waouw, mais quelle joie ressentie mes amis !!

Quatrième étape : Vous avez (enfin !) accès à un coin très spécial, c’est la pièce dans laquelle vous n’avez jamais pénétré ! C’est là que se trouve le joyau, l’or pur de ce que vous êtes ! C’est depuis cette pièce que vous commencerez à entrevoir la vie que vous êtes, qui en général n’a rien à voir avec la vie que vous avez ou semblez avoir ! C’est à ce moment-là que vous allez commencer à comprendre que vous ne devez pas gagner votre vie puisque vous êtes en vie ! C’est de ce point de vue-là que vous allez reconnaître la valeur immense que vous êtes. En reconnaissant cela, vous pourrez alors matérialiser à l’extérieur ce trésor intérieur ! Vous reconnaîtrez alors, la valeur que vous avez !

Comprenez-moi bien : la valeur que vous vous reconnaissez sera obligée d’irradier à l’extérieur de vous ! Sous forme de talent, sous forme d’activité rêvée, de vie rêvée, de paix avec les autres, de bonheur permanent, de sagesse et/ou sous forme d’argent, de beaucoup d’argent parfois pour certains !!*

Vous serez alors tellement alignés avec le fait que vous êtes avant tout des êtres uniques et géniaux qu’il vous sera totalement impossible de faire autrement que de pratiquer une activité qui est accord parfait avec ce que vous êtes ; autrement dit de faire de l’unique et du génial. Vous ne pourrez plus vous faire du mal, vous ne pourrez plus vous forcer, vous commencerez alors toutes vos phrases avec des « Je décide, je choisis !, je peux faire cela, je suis plus grand(e) que n’importe quel souci, si je veux, je peux, j’ai beaucoup de valeur lorsque… »

Et surtout, ces certitudes vous permettront de vous apercevoir que vous n’avez pas à gagner votre vie pour la gagner mais à la reconnaître, à la faire fructifier, à l’entretenir,  et à l’aimer pour que celle-ci devienne ce qu’elle doit être pour vous : la meilleure alliée possible qui aidera la belle âme que vous êtes à s’épanouir !

N’oubliez pas : si vous pensez qu’il faut gagner sa vie à la sueur du front, que cela est difficile de nos jours et que quoiqu’il arrive, pour vous c’est trop tard et que vous êtes condamné à peiner jusqu’à la fin de vos jours, alors c’est exactement ce que vous aurez comme résultat !

N’oubliez pas non plus qu’à un moment de votre vie, vous avez eu comme information sur vous que vous étiez condamné à gagner votre vie, si vous continuez à l’accepter, alors c’est ainsi que vous la traversez !

N’oubliez pas que tout comme les personnes riches et prospères en talent, en belle vie, en bonheur et en argent, vous avez un corps, un cerveau et des capacités. En apprenant, avec de la conviction, de la foi et de la persévérance, vous pouvez faire des merveilles et devenir vous-même riches et prospères dans tous les domaines qui vous tiennent à cœur !

Rien n’est impossible pour celui qui croit en lui !

 

* pour information : Marcelle della Faille, la reine de la loi d’attraction, parle de la richesse et dit ceci dans son dernier bulletin d’information :

La RICHESSE s’exprime sous 3 formes distinctes:

a) L’ACCOMPLISSEMENT DE SOI: Vous accomplir profondément dans ce que vous faites.

b) LES REVENUS: Gagner la quantité d’argent qui vous permet de faire ce que vous voulez, quand vous le voulez, et avec qui vous voulez.

c) L’IMPACT: Le sentiment que vous avez lorsque vous savez que vous contribuez à transformer la vie d’un grand nombre de personnes !

Lien vers le site de : equipe-aficea@aficea.com