Gabriel Garcia Marquez citation

 

Gabriel José de la Concordia Garcia Marquez, ou Gabriel Garcia Marquez est un écrivain colombien né le 6 mars 1927 dans la municipalité d’Aracata, en Colombie et est décédé le 17 avril 2014 à Mexico.

Romancier, novelliste mais également journaliste et activiste politique, il reçoit en 1982 le prix Nobel de littérature. Affectueusement connu sous le surnom de « Gabo » en Amérique latine, il est l’un des auteurs les plus significatifs du XXième siècle.

Source : wikipédia

 

Gabriel Garcia Marquez a, entre autre, dit :

 

« J’ai appris qu’un homme a le droit de regarder quelqu’un de haut seulement quand il est en train de l’aider à se relever »

 

Cette citation est profondément humaniste et me plaît beaucoup.

Pour moi, cette phrase parle d’entraide bien sûr mais de jugement aussi. Devant la diversité des réalités de notre monde, devant l’immense étendu des croyances sur la vie et sur les choses que nous avons tous développé, comment serait-il possible de prendre position et prendre de haut un individu ?

Nous pouvons toujours juger les actes, nous protéger et protéger les autres face à quelqu’un qui est dangereux par exemple mais nous ne pouvons pas juger ce qu’il est au fond de lui, sa nature profonde.

Dès que nous faisons cela, c’est nous que nous jugeons, c’est de nous dont nous parlons.

Nous voyons chez l’autre les travers que nous avons en nous. Lorsque nous sommes face à quelqu’un qui représente ce que nous ne supportons pas, alors remercions-le. Il nous permet de savoir ce que nous avons en nous qui ne nous convient pas. Des choses qui nous agacent, qui nous dérangent, que nous avons en potentiels et qui nous renvoie une mauvaise image de nous-même.

Tous ces potentiels que nous voyons-là, il nous est demandé d’en comprendre le sens, de les intégrer, de les transcender pour devenir meilleur. C’est ainsi que le monde peut changer. En intégrant la diversité, voire l’adversité en nous et en la transcendant, non en la rejetant.

 

Le monde changera en profondeur lorsque tous les individus qui regardent de haut d’autres individus sur terre, le feront pour mieux les élever et de ce fait pour mieux s’élever eux-mêmes.

 

Jésus disait aussi : « Chaque fois que vous faites quelque chose au plus petit d’entre vous, c’est à moi que vous le faites. » Autrement dit, vous abîmez l’être lumineux, unique et génial qui est en vous à chaque fois que vous critiquez, jugez, médisez le comportement ou la vie de quelqu’un d’autre ! Et la meilleure façon de ne plus agir ainsi est d’aller à la rencontre, sans jugement ni a priori, de la personne que nous sommes vraiment au fond de nous.

De son côté et plus proche de nous, Ghandi disait : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ». C’est lorsque vous saurez ce que vous voulez que vous vous éloignerez de ce que vous ne voulez plus. Vous pourrez alors transformer le négatif en positif et vous verrez de ce fait des merveilles chez les autres !!

 

Et vous que pensez-vous que Gabriel Garcia Marquez ait voulu nous dire avec cette phrase ?

 

Au plaisir de vous lire…

Elisabeth