Découverte de nouvelles espèces…

(Version audio à la fin de l’article)

 

L’autre jour je lisais une série d’articles sur les nouvelles découvertes scientifiques, lorsque j’ai remarqué une information générale mais qui n’a pas manqué de me réjouir !

Il paraît que très régulièrement, certains chercheurs découvrent de nouvelles espèces animales sur la terre ou plus exactement sous les mers !

Cette information est fantastique !

Il est commun de se lamenter sur la disparition d’animaux du fait de l’homme. Il est vrai que les apparences sont trompeuses. Nous avons l’impression que les activités humaines sont à l’origine de l’extinction de bon nombre d’êtres vivants sur la planète, animaux et végétaux d’ailleurs !

Or, nous pouvons avoir une autre impression ; celle que la terre n’a que faire de l’homme et de ses affaires !

La planète est bien au-delà de tout ce que l’homme lui fait subir ou pas.

Permettez au moins de penser que la terre se remettra toujours de tout…alors que, pour ce qui est des hommes et des autres espèces qui la peuplent, ceci est moins sûr !

 

Mais là n’est pas le propos. Dans cet article il s’agirait plutôt de s’extasier sur la découverte de nouvelles espèces animales, vivant au fond de la mer.

 

Car, cette information est réjouissante pour l’ADV, spécialement si nous l’interprétons du point de vue symbolique.

 

En effet, nous avons déjà eu l’occasion de développer l’idée que la mer et les fonds sous-marins seraient les représentés symboliques de notre inconscient. (voir l’article sur ladv.biz : « Le symbolisme peut être un jeu).

Les fonds sous-marins et toute la vie qui s’y développe sont invisibles à l’œil nu, du moins, si nous ne décidons pas d’y plonger. Et encore, il nous faut un équipement spécial afin de pouvoir nous accommoder à ce milieu dont nous ne sommes pas adaptés à l’état naturel. 

Et si le fond des mers représentait effectivement notre inconscient ? Et si, le fait de découvrir des êtres vivants précisément-là, serait la preuve que nous sommes en train de découvrir des choses nouvelles et inconscientes sur nous aussi ? 

Au passage, notez bien que puisque nous ne sommes pas « outillés » naturellement pour vivre sous l’eau, cela voudrait dire que nous ne sommes pas faits pour vivre notre quotidien dans l’inconscience. 

Si nous passons notre vie en restant inconscient à ce qui se passe autour de nous, à ce qui fait notre essentiel, nous ne nous sentons pas bien, en tout cas, pas tout à fait accomplis !

En symbolisme toujours, c’est comme si nous nous considérions comme des poissons. Ne nous étonnons pas, dès lors, que nous tombions parfois dans les filets ou autres cannes à pêche, et que nous finissions dans une casserole afin d’être mangé ! Au sens figuré bien-sûr !

Or, c’est bien connu, le poisson est bon pour la santé ! De la même manière, connaitre, intégrer des données venant de notre inconscient, les transformer, et les cuisiner en quelque sorte pour que celles-ci soient « mangeables », sont des parallèles tout à fait intéressants. Ils parlent de nous et de nos besoins profonds. Et ceci est aussi très bon pour la santé bien sûr !!

***

Maintenant, si vous en avez le cœur, explorons ensemble ce postulat très ladivin  : 

Tous les êtres vivants et les choses non vivantes d’ailleurs, tout ce qui est manifesté sur terre, est porteur d’une information primordiale, certains la nomment l’archétype. Cette information est, en quelque sorte, la pensée à l’origine de la matérialisation de la forme. Nous pourrions si nous voulions développer cette capacité que les initiés avaient autrefois, comprendre la raison d’être de chaque chose, minérale, animale ou végétale.

Alors voilà une simultanéité troublante : c’est précisément lorsque nous faisons des recherches et des découvertes fabuleuses sur notre cerveau et son fonctionnement que nous faisons des recherches et des découvertes fabuleuses dans les fonds marins, entre autres bien sûr ! Nous avons développé les moyens, sous forme notamment de matériels et d’instruments très sophistiqués afin d’aller nous y promener et y faire des découvertes fantastiques. Ceci a pu être réalisé grâce à notre intelligence, nos savoir-faire, ainsi que les progrès que nous n’avons cessé de réaliser depuis que nous sommes sur terre. 

L’ADV y voit un éblouissant lien de cause à effet ! Et cela devrait être au moins un peu troublant pour tous ceux… qui ne croient pas au hasard !

En d’autres termes, si nous sommes capables d’aller très profondément dans la mer, c’est que nous avons découvert aussi des endroits très profonds dans notre cerveau, plus précisément, vous l’avez compris, dans l’inconscient.

Mais qu’est-ce que ce lien peut apporter de plus ?

Tout simplement admettre que tout ce que nous avons découvert, tout ce que nous connaissons, tout ce qui nous est donné à voir, n’est possible que parce que nous en avons les capacités neuronales !

***

Sachant cela, le constat est là : ce que nous pourrons réaliser sur terre ne pourra jamais dépasser nos pensées…

Il paraît évident que plus nous nous mettons en mode apprentissage, recherche et découverte de nous-même et de ce qui nous entoure, plus nous évoluons.

Jusqu’à présent, nous voyons de-ci, delà, ce concept en action. En effet, certains êtres exceptionnels ou tout simplement ceux qui ont d’autres points de vue que la majorité des gens, ainsi que tous ceux qui ont réussi à élever leurs pensées au-delà de leurs contemporains, ont vraiment apporté un plus à toute l’humanité. Le niveau de conscience s’élève à chaque fois qu’une nouveauté ou qu’une découverte est effectuée, et ce dans n’importe quel domaine… 

En fait, il faut voir cela comme une spirale vertueuse qui nous élève sans cesse. Plus nous apprenons et comprenons des mécanismes ou, comme ce qui est présenté ici, plus nous découvrons des choses qui jusque-là nous étaient cachées, plus nous élevons le niveau de conscience de l’humanité entière. 

Si vous êtes de ceux qui se désolent de l’être humain, alors envisagez l’idée suivante : le seul moyen qu’à celui-ci de se sortir la tête haute de son passage sur cette magnifique planète est de s’élever au-dessus de ses pensées. 

Comment faire ?

Comme cela a été expliqué plus haut, en apprenant des choses sur lui ! Soit directement en partant à la découverte de lui-même, soit indirectement en partant à la découverte de ce qui l’entoure. En sachant que ce qui l’entoure, à l’état naturel et inconsciemment n’est que le reflet de ce qu’il peut appréhender, de ce qu’il peut comprendre, de ce que ses sens peuvent lui transmettre. Or, ce qui l’entoure devient, s’il y met de la conscience, le terreau fertile à toutes les compréhensions et donc à son évolution !

Ce qui est inconscient, tels les fabuleuses découvertes des fonds sous-marins, remontent alors à la surface de la conscience, pour venir nous éblouir de ce qu’elles nous donnent à voir !

A nous de rester « aware » (conscient) comme nous le recommandait souvent ce cher JC Vandamme ! :)

Notre mission d’être humain, si nous l’acceptons, est de prendre l’engagement de penser chaque jour de mieux en mieux, afin que nous puissions nous rendre meilleur et, de ce fait, améliorer l’humanité entière.

A nous d’œuvrer afin d’atteindre ce but exaltant !