De quoi parlez-vous ?

 

Vous savez comment déterminer quel genre d’individu vous avez face à vous ?

C’est simple, il suffit juste de l’écouter parler !

Ce n’est pas un scoop, je vous l’accorde, mais la distinction que je vais vous présenter, en trois grandes catégories de personnes, n’est pas dénuée d’intérêt.

En effet, vous pouvez dès les premières phrases lors d’une rencontre, déterminer le sens de la conversation. Donc, vous pouvez aussi décider soit la poursuivre et renchérir parce qu’elle vous convient, soit vous enfuir en grandes enjambées prétextant un rendez-vous urgent, soit faire en sorte de dévier la conversation vers un échange qui vous convient un peu plus.

Au moins, vous avez le choix !

Il y a donc, dans la première grande catégorie, des personnes qui parlent toujours d’autres personnes. En général, celles-ci sont dans la comparaison et donc souvent dans le négatif ! Elles sont plutôt du genre à vous voler de l’énergie, tout comme elles envient les autres de ce qu’elles sont, font et ont. Elles adorent les cancans et sont des lectrices assidues des magazines people.

Ensuite, il y a les personnes qui parlent des choses. Là aussi, elles sont plutôt dans le négatif puisqu’elles ne cessent de parler de ce qu’elles voudraient. Mais cela ne remet pas forcément en cause  leur estime personnelle contrairement aux premières. Pour les plus positives d’entre elles d’ailleurs, elles se demandent comment elles pourraient s’offrir ces choses qu’elles convoitent… Et c’est lorsque cette réflexion est menée jusqu’au bout qu’elles peuvent basculer dans la troisième catégorie de personnes.

A savoir : les personnes qui ne parlent que de ce qu’elles pourraient améliorer dans leur vie. C’est vrai que cette catégorie est plus vaste que simplement celles qui veulent de façon astucieuse s’offrir des choses. Globalement dans ce groupe, sont régulièrement débattus des concepts et des idées. Ces personnes sont donc principalement dans les projets et voient les autres et les choses comme des possibilités et non comme des freins. Elles ne se comparent pas puisque généralement, elles parlent des compétences de chacun. Elles ne se limitent pas puisque généralement elles voient les objets et les choses qui peuvent les aider et se focalisent là-dessus, quitte à adapter leur projet. Après tout, une idée est une idée tant qu’elle n’est pas réalisée, elle peut être changée.

Car bien sûr là est toute la différence entre ces catégories. Les deux premières veulent tordre la réalité qu’elles voient autour d’elles pour correspondre à leur monde intérieur. La troisième catégorie part de son monde intérieur pour façonner le monde qu’elle se crée à l’extérieur !

Une création sur mesure pour des gens enthousiastes, mais comment ne le seraient-ils pas ?

Et vous, vous reconnaissez-vous dans une de ces catégories ? Bien sûr nous pouvons naviguer d’un état à un autre suivant la journée, les rencontres, les envies, les préoccupations. Par exemple, le matin parce que nous nous sommes mal réveillé, nous pouvons râler après des personnes et ainsi se rapprocher de ce que la première catégorie fait le plus souvent. Puis, dans la matinée nous pouvons vouloir acheter une nouvelle voiture parce que nous sommes tombé en panne juste avant un rendez-vous hyper important pour le reste de notre carrière. Puis, nous pouvons passer l’après-midi avec des associés pour parler des nouveaux projets que nous désirons développer !!

Evidemment que certains évènements de la journée peuvent révéler en nous ces parties.

Mais maintenant, vous avez la connaissance pour glisser d’une catégorie à une autre, celle qui vous convient le plus, et ainsi trouver des gens qui fonctionnent comme vous. Vous aurez ainsi de fascinantes conversations avec des gens qui partagent les mêmes centres d’intérêt que les vôtres ! Vous pourrez développer votre vision positive de la vie.

Alors, bonne recherche et surtout, faîtes-vous plaisir !!

 

NB : Cette classification est issue d’un livre : « les 10 différences entre les millionnaires et la classe moyenne » de keith Cameron Smith , dont voici le lien, revue et passé à l’éclairage particulier de l’ADV. Un livre qui pourrait bien vous changer la vie !